Actualités & Publications
24/10/2019
Risque pays et études économiques

Enquête 2019 sur les paiements des entreprises en Allemagne : renversement des tendances

Enquête 2019 sur les paiements des entreprises en Allemagne : renversement des tendances

85 % des entreprises ont déclaré des retards de paiement en 2019, en augmentation de 7% par rapport à 2017.

Selon l'enquête Coface 2019 sur les paiements, réalisée auprès de 442 entreprises en Allemagne, le pays se trouve dans une phase de changement. La pression exercée sur les entreprises par la concurrence internationale est de plus en plus forte. C’est l’une des raisons pour lesquelles ces dernières ne cessent de voir la pression sur leur trésorerie augmenter. En moyenne, les entreprises allemandes ont vu leurs délais de paiement passer de 29,8 jours en 2017 à 35,9 jours en 2019.

Si les risques de crédit sont assurés, la confiance des entreprises dans leurs clients a diminué.
Les périodes de crédit à court et moyen terme dominent encore le marché. 87 % des entreprises demandent que les paiements soient effectués dans les 60 jours, délai très court en comparaison avec les pratiques à l’international. Le dépassement des délais contractuels concerne désormais 85 % des entreprises allemandes contre 78 % il y a deux ans.

DES SITUATIONS DISPARATES SELON LES SECTEURS D’ACTIVITÉ

Germany-Paiement-survey

Les plus fortes augmentations du nombre d'entreprises ayant des retards de paiement ont été enregistrées dans le secteur de l'habillement textile (de 58 % à 78 %), le commerce de gros et de détail (de 75 % à 89 %) et le secteur automobile (de 73 % à 81 %). L'allongement des délais de paiement est également perceptible dans les domaines de la chimie pharmaceutique et des métaux.

Le secteur des transports a, pour sa part, vu un raccourcissement des délais de paiement, même s’ils se situent encore à un niveau élevé, passant de 86 % à 81 %.

Les raisons des retards sont principalement des difficultés financières des clients liées à des problèmes de gestion mais également à une concurrence accrue et à un manque de financement. De plus, on peut voir que la confiance des entreprises allemandes en l’avenir s’est considérablement détériorée avec seulement 20 % des entreprises qui considèrent 2019 comme une année positive.

Le seul secteur particulièrement optimiste est celui des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) avec près de la moitié des entreprises du secteur qui ont déclaré que leurs perspectives d'affaires en 2019 étaient meilleures qu'en 2018.

DE SOMBRES NUAGES À L’HORIZON

Parmi les raisons de cette dégradation de l’optimisme des entreprises allemandes, nous pouvons souligner les risques politiques à l’échelle mondiale avec près de 20% des entreprises qui considèrent la politique protectionniste de Donald Trump et le conflit commercial sino-américain comme le principal risque pour leurs activités à l'exportation, suivies par le Brexit à hauteur de 15 %. En 2017, seules 3 % des entreprises étaient concernées par la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

 

 

 

Télécharger le communiqué : Enquête 2019 sur les paiements des entreprises en Allemagne : renvers... (142,03 kB)

Contact


Antonella VONA

Directrice Marketing & Communication
TeL. : +39 (02) 48 33 56 40  
Email: antonella.vona@coface.com 

Haut de page
  • Français
  • English