A propos de Coface

Informations Financières

RÉSULTATS ANNUELS 2020 : BÉNÉFICE NET À 82,9 M€ ET TAUX DE DISTRIBUTION À 100%

Chiffre d’affaires : 1 451 M€, en baisse de -0,6% à périmètre et taux de change constants
  • Légère décroissance de l’assurance-crédit à -0,8% à périmètre et changes constants
  • Rétention client à un niveau record et progression des affaires nouvelles à 138 M€
  • L’amélioration des conditions tarifaires se confirme, ainsi que la baisse de l’activité client
Ratio de sinistralité net à 47,7%, en hausse de 2,7 ppts ; ratio combiné annuel net à 79,8% et 84,5% en retraitant l’impact des plans gouvernementaux
  • Ratio de sinistralité net à 18,3% au T4-2020, (et 33,1% hors plans gouvernementaux) grâce à une bonne gestion des sinistres passés et à un très faible niveau des nouveaux sinistres
  • Ratio de coûts net annuel en amélioration de 0,6 ppt à 32,1%, reflétant l’ajustement des coûts à l’environnement
  • Ratio combiné à 58,3% au T4-2020, et à 69,4% hors plans gouvernementaux
Résultat net (part du groupe) de 82,9 M€ ; dont 30,5 M€ au T4-2020. RoATE1 annualisé à 4,8%
  • Le bénéfice par action atteint 0,55 EUR en baisse de 43% par rapport à 2019
Coface continue de gérer activement sa base de capital
  • Ratio de solvabilité estimé en hausse à ~205%2 (et 191% hors effet des plans gouvernementaux) supérieur à la borne haute de la zone cible de 155% à 175%
  • Proposition de distribution d’un dividende3 par action de 0,55 €, soit un taux de distribution de 100%
Evolution de la gouvernance suite à la cession par Natixis de 29,5% du capital de Coface à Arch Capital Group. Bernardo Sanchez Incera, nouvel administrateur indépendant, nommé Président du Conseil d’administration.
Sauf indication contraire, les évolutions sont exprimées par comparaison avec les résultats au 31 décembre 2018.
 
Nicolas Namias, Président sortant de Coface, a déclaré :
« Je me réjouis qu’au moment de la cession de la majorité de notre participation dans Coface, la société affiche de très bons résultats. Natixis a accompagné le développement de Coface depuis près de 20 ans. Les performances publiées aujourd'hui montrent sa solidité et sa bonne santé au moment d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire. »
Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré :
« L’année écoulée sort de l’ordinaire à plus d’un titre. Alors que la crise sanitaire et les mesures prises pour la contrer ont entrainé une forte baisse de l’activité économique mondiale, l’intervention coordonnée des gouvernements et des banques centrales a permis de limiter l’ampleur de la crise de crédit. Coface a pleinement coopéré avec les Etats afin de continuer à soutenir ses clients.
Dans cet environnement, Coface a maintenu une performance opérationnelle élevée. Une rétention record et la hausse des affaires nouvelles permettent une nouvelle croissance du portefeuille. Ceci reflète notamment la capacité d’adaptation des collaborateurs du groupe, dont l’engagement a permis d’accompagner les clients de Coface dans cette crise.
Coface conserve un bilan extrêmement solide avec un ratio de solvabilité qui s’établi à 191% hors effet des plans gouvernementaux. Ceci nous permet de proposer à l’Assemblée Générale la distribution d’un dividende représentant 100% de notre résultat net, mais permettra également d’accompagner les clients de Coface dans la phase de reprise de l’économie et de saisir les opportunités qui se présenteront.
Enfin, un peu moins d’un an après l’annonce de la transaction, nous accueillons à notre capital Arch Capital Group qui est désormais représenté à notre conseil par quatre nouveaux administrateurs. Le conseil sera pour sa part désormais présidé par Bernardo Sanchez Incera qui possède une large expérience professionnelle, notamment dans le secteur bancaire. »
 
_______________
 
1 Rentabilité moyenne des fonds propres tangibles
2 Ce ratio de solvabilité estimé constitue un calcul préliminaire effectué selon l’interprétation par Coface de la réglementation Solvabilité II et utilisant le Modèle Interne Partiel. Le résultat du calcul définitif pourrait être différent de ce calcul préliminaire. Le ratio de Solvabilité estimé n’est pas audité.
3 La proposition de distribution est soumise à l’assemblée générale des actionnaires qui sera convoquée pour le 12 mai 2021.
 
 
Chiffres clés au 31 décembre 2020
Cattura
 
CHIFFRE D’AFFAIRES
En 2020, Coface a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1 450,9 M€, en baisse de -0,6% à taux de change et périmètres constants par rapport à 2019. En données publiées (à périmètre et changes courants), le chiffre d’affaires baisse de -2,0%, en raison d’effets change négatifs.
 
Le chiffre d’affaires de l’activité assurance (y compris cautionnement et Single Risk) baisse de -0,8% à périmètre et changes constants (et de -2,5% à taux de changes courants) mais progresse sur le dernier trimestre.
 
Le taux de rétention atteint un nouveau niveau record annuel à 91,9%. Les affaires nouvelles atteignent 138 M€, en progression sur un an (133 M€ en 2019).
 
La croissance de l’activité des clients de Coface a un impact négatif de -1,1% sur 2020. Cette baisse est en ligne avec un environnement économique marqué par les confinements successifs. La hausse des prix confirme le retournement à la hausse du cycle tarifaire entamé depuis le deuxième trimestre et atteint +1,4%.
 
Le chiffre d’affaires des autres activités (affacturage et services) est en hausse de +0,9% par rapport à 2019, la croissance des services et notamment des services d’information (en hausse de 11%) compensant la baisse des revenus de l’affacturage en  Allemagne.
 
chiffre-daffaires-2020_mainstory1
Dans la région Europe du Nord, le chiffre d’affaires baisse de -4,7% à taux de change constants et -3,2% à change courants. L’activité d’assurance-crédit est affectée par la baisse sensible de l’activité client tandis que les revenus de l’affacturage soufrent de la baisse de la demande de financement des entreprises, en ligne avec le ralentissement économique.
 
En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires baisse de -0,9% à taux de change courants et constants sous l’effet de la baisse des primes d’assurance-crédit (-1,6%) partiellement compensée par une bonne performance du Single Risk et des activités de services.
 
En Europe Centrale et de l’Est, le chiffre d’affaires est en baisse de -3,4% et de -2,8% à taux de change constants, principalement en raison de l’évolution de l’assurance-crédit qui baisse sous l’effet de l’activité client. Comme en Allemagne, l’affacturage baisse sensiblement sous l’effet de la contraction de l’activité.
 
En Méditerranée et Afrique, région tirée par l’Italie et l’Espagne, le chiffre d’affaires progresse de +0,2% et de +1,6% à taux de change constants, grâce à un niveau élevé de rétention client, un effet positif des hausses tarifaires et le développement des services.
 
En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires baisse légèrement de -1,4% en données publiées mais progresse de +0,6% à taux de change constants, porté par la progression des affaires nouvelles et l’amélioration des conditions tarifaires.
 
En Amérique Latine, le chiffre d’affaires est en baisse de -16,5% en courant mais progresse de +3,7% à taux de change constants sous l’effet de la hausse des tarifs qui compense la faiblesse de l’activité et des affaires nouvelles dans un contexte de prudence sur les risques.
 
Le chiffre d’affaires de la région Asie-Pacifique est en hausse de +1,6% en courant et en hausse de +2,7% à taux de change constants. La hausse des tarifs et une production nette positive compensent la faiblesse de l’activité client.
 
RÉSULTAT
–  Ratio combiné
Le ratio combiné net de réassurance s’est établi à 79,8% sur l’année (en hausse de 2,1 ppts sur un an) et à 84,6% hors effet des plans de réassurance gouvernementaux. Le ratio combiné net de réassurance pour le T4-2020 s’est établi à 58,3% en amélioration de 22,0 ppts sur un an. Hors effet des plans gouvernementaux, le ratio combiné du T4-2020 est de 69,4%, une amélioration de 11,0 ppts sur un an.
 
(i) Ratio de sinistralité
Le ratio de sinistralité brut de réassurance s’établit à 51,8% sur l’année 2020, une hausse de 8,4 ppts par rapport à l’année précédente. Sur le T4-2020 le ratio de sinistralité brut de réassurance est à 34,9%, marquant une nouvelle amélioration par rapport au trimestre précédent (54,8%). Cette amélioration traduit l’effet des mesures de gestion des risques prises par Coface depuis le commencement de la crise, la baisse mécanique des encours pendant la période de confinement et également l’important soutien aux entreprises de la part de nombreux Etats.
La politique de provisionnement du Groupe est inchangée. La gestion rigoureuse des sinistres passés a permis au Groupe d’enregistrer 29,3 ppts de reprises sur antérieurs durant l’année.
 
Le ratio de sinistralité net annuel atteint 47,7%, en hausse de 2,7% par rapport à 2019 (45,0%). Retraité de l’impact des plans gouvernementaux, le ratio aurait été de 53,0%.
 
(ii) Ratio de coûts
Coface poursuit sa stricte politique de gestion des coûts et continue d’investir dans l’amélioration de ses outils et la transformation de ses processus, dans la recherche d’une meilleure efficacité opérationnelle. Sur l’année 2020, les coûts sont en baisse de -1,6% à périmètre et changes constants, et -3,0% à changes courant. La baisse des charges est supérieure à la baisse des revenus, preuve d’une stricte maîtrise des coûts. Le ratio de coûts brut de réassurance s’est établi à 33,7%, en amélioration de 0,7 ppt sur un an.
 
Le ratio de coûts net de réassurance s’est établi à 32,1% pour 2020, en amélioration de -0,6 point sur un an grâce au contrôle des charges. Hors effet des plans gouvernementaux le ratio de coût net ressort à 31,6%, le taux de commissions sur ces plans étant inférieur au niveau habituellement pratiqué sur le marché de la réassurance privée.
 
– Résultat financier
Le résultat financier net s’élève à 26,9 M€ sur 2020, en baisse de 10 M€ par rapport à l’année précédente. Ce montant inclut des plus-values réalisées pour 2,9 M€ et une dépréciation de fonds immobiliers (-4,6 M€) dans un contexte de baisse des valeurs de l’immobilier commercial.
 
La forte réduction de la proportion des actifs risqués sur la première partie de l’année se traduit par une baisse du rendement courant du portefeuille (i.e. hors plus-values, hors dépréciation et effet de change) qui atteint 32,9 M€ (contre 44,6 M€ en 2019). Le rendement comptable1, hors plus-values, s’établit à 1,2% en 2020, en baisse par rapport à l’année précédente (1,6%).
 
La stratégie mise en oeuvre par Coface a consisté dans un premier temps à protéger la valeur du portefeuille et renforcer les niveaux de liquidité en anticipation de paiement de sinistres plus élevés. Depuis le troisième trimestre, Coface a entrepris de réinvestir progressivement ses liquidités excédentaires. A fin d’année la trésorerie représente 15,8% du portefeuille d’investissements.
 
– Résultat opérationnel et résultat net
Le résultat opérationnel se monte à 154,2 M€ sur l’année, en baisse (-31,4%) par rapport à l’année précédente, suite principalement à la hausse du ratio combiné et à la baisse des primes nettes en raison de la cession plus élevée dans le cadre des plans gouvernementaux.
 
Sur l’année 2020, Coface enregistre un écart d’acquisition positif (badwill2) de 8,9 M€ suite à l’intégration de Coface GK en Norvège et des charges exceptionnelles pour un montant de -13,8 M€. Ces charges recouvrent des frais de transaction, des dépenses d’investissement ainsi que des charges de restructuration en lien avec le plan stratégique Build to Lead.
 
Le taux d’imposition effectif est 37% contre 28% en 2019.
 
Au total, le résultat net (part du groupe) baisse de 43% à 82,9 M€, dont 30,5 M€ au T4-2020.
 
CAPITAUX PROPRES ET SOLVABILITÉ
Au 31 décembre 2020, les capitaux propres du groupe s’établissent à 1 998,6 M€, en hausse de 73,8 M€, soit +3,8% (1 924,7 M€ au 31 décembre 2019). Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 82,9 M€ compensé par le programme de rachat d’actions de 15 M€ lancé en octobre 2020, dont 8.6 M€ étaient réalisés au 31 décembre.
 
Le rendement sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels (RoATE) s’établit à 4,8% pour l’année 2020.
 
Le ratio de solvabilité atteint 205%3, une hausse de 2 ppts. Ce ratio est calculé à l’aide du modèle interne partiel et de la nouvelle méthodologie pour l’affacturage. Hors effet des plans gouvernementaux, le ratio ressortirait à 191%, un niveau très supérieur à la fourchette cible du groupe (155-175%).
 
Coface proposera à l’assemblée générale le paiement d’un dividende4 par action de 0,55 €, qui correspond à un taux de distribution de 100%, en ligne avec sa politique de gestion du capital.
 
PERSPECTIVES
Le début de l’année 2021 est marqué par un regain des incertitudes sur le plan sanitaire. Alors que la campagne de vaccination a commencé au niveau mondial, de nouveaux variants du virus, souvent plus contagieux, sont apparus. Ils demandent des mesures plus strictes pour en freiner la propagation, repoussant dans le temps la reprise économique attendue. Ils semblent à ce stade encore sensibles au vaccin.
 
Les zones peu touchées par la pandémie (Asie notamment) poursuivent leur croissance. Il existe donc de grandes disparités entre pays et entre secteurs d’activité économique, la crise actuelle ayant accéléré un certain nombre de tendances lourdes : digitalisation accrue de l’économie, multiplication des sociétés zombies ou accélération de la transition vers une économie bas carbone.
 
Dans ce contexte incertain, la stratégie de Coface, basée sur l’excellence en assurance-crédit, le développement d’activités adjacentes et l’agilité trouve ainsi toute sa pertinence.
 
De plus, Coface poursuit sa coopération avec les Etats qui ont mis en place des plans dédiés à l’assurance-crédit dans le but de maintenir autant que possible le crédit fournisseur. Coface a signé, lorsque cela était pertinent, des extensions des plans lancés en 2020.
2021 marque également une évolution importante de la gouvernance de la société avec l’arrivée de 5 nouveaux administrateurs, dont un indépendant et la nomination de Bernardo Sanchez Incera comme président.
Le conseil d’administration de Coface est donc désormais composé de 10 membres dont 4 désignés par Arch. Il est donc composé d’une majorité de membres indépendants, dont le Président.
 
 
_________________ 
[1] Taux de rentabilité comptable calculé sur la moyenne du portefeuille de placements hors titres non consolidés.
[2] Le badwill est basé sur des estimations et pourrait être différent du calcul définitif.
[3] Ce ratio de solvabilité estimé constitue un calcul préliminaire effectué selon l’interprétation par Coface de la réglementation Solvabilité II et utilisant le Modèle Interne Partiel. Le résultat du calcul définitif pourrait être différent de ce calcul préliminaire. Le ratio de Solvabilité estimé n’est pas audité.
[4] La proposition de distribution est soumise à l’assemblée générale des actionnaires qui sera convoquée pour le 12 mai 2021.
Haut de page
  • Français
  • English