Actualités & Publications
23/03/2021
Publications économiques

Défaillances en France : plus de 22 000 entreprises en suspens

Défaillances en France : plus de 22 000 entreprises en suspens

Le mois de janvier 2021 s’est inscrit dans la continuité de l’année 2020 en matière de défaillances d’entreprises : leur nombre a chuté de 38% sur un an, soit exactement la même baisse qu’en 2020. Bien que la crise économique résultant des restrictions sanitaires ait affecté inégalement les secteurs, le nombre de défaillances a reculé de façon remarquablement homogène dans toutes les filières, y compris dans celles à l’arrêt depuis plusieurs mois (bars, discothèques, restaurants, hôtels, salles de sport). Même les plus petites entreprises, habituellement plus vulnérables en période de récession, ont vu leur nombre de défaillances reculer. Seule exception : le nombre de défaillances d’entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros par an est même passé de 8 en 2019 à 21 en 2020, les quatre plus importantes ayant été recensées dans le secteur de l’habillement. Ainsi, le chiffre d’affaires moyen d’une entreprise défaillante a augmenté de 52%, et le coût financier des défaillances, mesuré par l’encours total des dettes fournisseurs non remboursées, a progressé de 3% par rapport à 2019. À l’inverse, les répercussions en matière d’emplois sont restées limitées, avec 126 000 postes concernés par les défaillances sur l’année, soit le plus faible niveau depuis 2006.

Le caractère atypique de cette crise et l’ampleur inédite des mesures de soutien du gouvernement ont cassé au moins temporairement le lien entre activité économique et défaillances d’entreprises. Coface a donc intégré les principales mesures de soutien aux entreprises (dispositif de chômage partiel, prêts garantis par l’État, Fonds de Solidarité) dans son modèle de prévision des défaillances. En prenant en compte à la fois ces mesures et la chute du chiffre d’affaires par secteur, le nombre de défaillances d’entreprises aurait dû croître de 6,5% en 2020 en France. Ainsi, selon le modèle de prévision Coface, près de 54 000 défaillances auraient dû être enregistrées en France en 2020, contre 31 490 procédures effectivement initiées l’an dernier. S’il est difficile de prévoir avec précision le moment où ces 22 500 défaillances « manquantes » se produiront, elles devraient se matérialiser progressivement d’ici à 2022, avec le retour progressif à la normale de l’activité et le retrait graduel des mesures de soutien. D’après le modèle de prévision Coface, le nombre de défaillances manquantes en France est estimé à 8 600 dans le secteur de la construction, 3 000 dans l’hôtellerie et la restauration, 1 800 dans le commerce, 1 500 dans l’industrie manufacturière, 1 200 dans les services aux entreprises et près de 800 dans le transport.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Défaillances en France : plus de 22 000 entreprises en suspens (763,17 kB)

Contact


Antonella VONA

Directrice Marketing & Communication
TeL. : +39 (02) 48 33 56 40  
Email: antonella.vona@coface.com 

Haut de page
  • Français
  • English