Actualités & Publications
05/07/2021
Publications économiques

Enquête sur les paiements en Asie 2021 : Des délais plus courts dans un contexte de mesures de soutien

Enquête sur les paiements en Asie 2021 : Des délais plus courts dans un contexte de mesures de soutien

En Asie-Pacifique un plus grand nombre d’entreprises ont offert des facilités de crédit en 2020, alors que la concurrence s'intensifiait dans un contexte économique difficile dû à la pandémie de COVID-19. Cependant, bien que les entreprises aient été confrontées à des chocs économiques similaires, notamment une baisse de la demande, des déplacements de travailleurs, une hausse des coûts des matériaux et des perturbations des opérations commerciales et des chaînes d'approvisionnement, elles ont eu des réactions différentes en matière de gestion du crédit. La dernière enquête de Coface sur les paiements des entreprises en Asie montre qu’en Chine, au Japon, à Singapour et en Malaisie, les entreprises ont réduit leurs délais de paiement en 2020, tandis qu’en Australie, à Hong Kong, en Inde et à Taïwan, les délais ont augmenté. La Thaïlande a maintenu ses délais de paiement. En moyenne, les délais de paiement en Asie-Pacifique sont restés globalement stables, diminuant légèrement de 67 jours en 2019 à 66 jours en 2020. 

L'enquête 2021 de Coface sur les paiements des entreprises en Asie qui a été menée entre octobre 2020 et mars 2021, donne un aperçu de l'évolution du comportement en matière de paiements et des pratiques de gestion de crédit de plus de 2 500 entreprises en Asie-Pacifique pendant la pandémie. Les répondants sont situés dans neuf pays et opèrent dans 13 secteurs situés dans la région Asie-Pacifique.

En dépit d'un environnement économique peu porteur, les délais de paiements se sont améliorés en 2020. La durée moyenne des retards de paiement est tombée à son niveau le plus bas depuis cinq ans grâce aux mesures énergiques prises par les gouvernements. Des délais de paiement plus courts ont été observés dans six des neuf économies étudiées et dans 10 des 13 secteurs. Toutefois, les risques de crédit se sont accrus en Australie et à Hong Kong, ces deux pays ayant signalé une forte augmentation des retards de paiement et, plus important encore, une forte hausse des délais de paiement ultra-longs (plus de 180 jours) représentant plus de 2 % du chiffre d'affaires annuel. Les secteurs du commerce de détail, de la construction et des transports, qui ont été parmi les plus durement touchés par la pandémie ont ainsi enregistré les plus fortes hausses des retards de paiement ultra-longs, supérieurs à 2 % de leur chiffre d'affaires annuel, ce qui indique une augmentation des risques liés aux flux de trésorerie.

Pour les mois à venir et pour 2021, les perspectives économiques se sont améliorées par rapport à 2020. Les prévisions des entreprises en matière de chiffre d'affaires et de flux de trésorerie pour les 12 prochains mois sont meilleures, les entreprises anticipant une poursuite de la reprise économique en 2021 et les entreprises australiennes étant les plus optimistes. L'industrie automobile est la plus confiante en ce qui concerne les ventes à horizon un an, suivie par les secteurs de l'énergie, des métaux, du papier et par le secteur pharmaceutique. Toutefois, les risques qui pourraient affecter la reprise restent élevés en raison de l'émergence de nouveaux variants du virus, de la lenteur des campagnes de vaccination et d'une reprise inégale entre les différentes régions et les différents secteurs. Par conséquent, les entreprises, tout en maintenant leur optimisme, pourraient se tourner de plus en plus vers des outils de gestion du crédit tels que les évaluations de crédit et l'assurance-crédit pour gérer leurs risques de trésorerie.

Telechargez-l-etude-complete_medium

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : Enquête sur les paiements en Asie 2021 : Des délais plus courts dans... (1,17 MB)
Haut de page
  • Français
  • English